Immobilier
Actus

Crédit immobilier : la baisse des taux se prolonge

par La rédaction - le 18/07/2019

Baisse drastique des taux, assouplissement des conditions de crédit, l’heure est au beau fixe pour les projets d’emprunt immobilier.

Excellente nouvelle pour les projets d’investissements immobiliers : le taux moyen des crédits immobiliers baisse encore, passant sous le plancher de novembre 2016 (1,33 %).

 

Les records de mai

Depuis janvier 2019, le taux moyen – toute durée confondue – n’a cessé de baisser. En mai 2019, les taux des crédits immobiliers ont atteint leur plus bas niveau historique à 1,29%, d’après l’Observatoire-Crédit Logement-CSA. Ils sont 4 fois moins élevés qu’au début des années 2000, et presque 10 fois moins élevés qu’au début des années 90 !

De nouvelles baisses attendues

Les spécialistes de l’immobilier anticipent de nouvelles baisses dès l’été 2019. Avec la baisse des taux directeurs au plus bas et le taux de l’OAT 10 ans qui est passé en dessous de 0 %, les taux d’emprunt immobilier devraient continuer à dégringoler pour atteindre de nouveaux records de bas niveau. Le mouvement de baisse s’est confirmé en juin. Depuis un an, les taux moyens ont perdu 20 points de base, passant de 1,54 en juin 2018 à 1,25 en juin 2019.

Le rôle des banques

Pour les banques, un emprunt immobilier permet de fidéliser de nouveaux clients. Elle se livrent donc à une bataille féroce sur ce qui constitue pour elles un produit d’appel. Cette concurrence contribue à abaisser le coût de l’argent pour les emprunteurs.

A ce jeu les banques privilégient les emprunteurs qu’elles cherchent attirer en priorité : segments des jeunes, des actifs, en CDI ou fonctionnaires… Et les meilleurs dossiers peuvent obtenir des taux inférieurs à 1 % pour une durée d’emprunt de 20 ans.

De bonnes nouvelles pour les emprunteurs

Si les meilleurs profils captent les taux les plus favorables, la baisse des taux profite à la totalité des emprunteurs, primo accédants, secundo accédants ou investisseurs. Le phénomène dope également les renégociations de prêts. D’après Meilleurstaux.com, les détenteurs d’un crédit à un taux plus élevés sont de plus en plus nombreux à déposer des dossiers.

Des conditions plus favorables

Les conditions d’octroi de crédit s’assouplissent également. La durée moyenne d’un emprunt immobilier tend à s’accroître pour flirter avec les 230 mois. Cette augmentation de la durée de prêt permet de protéger le pouvoir d’achat des ménages. A l’heure actuelle plus de 40 % des dossiers de prêts portent sur une durée de 25 ans.

Les banques se montrent également plus souples sur le taux d’apport personnel. Ces deux facteurs permettent de faciliter l’accès à la propriété pour une majorité d’emprunteurs. Cependant les établissements bancaires restent vigilants sur les dossiers des emprunteurs (reste à vivre, CDI, bonne tenue des comptes bancaires, etc…).  De très bonnes conditions pour soutenir l’appétit toujours renouvelé des investisseurs pour la pierre.

La rédaction

Voir tous ses articles

Monument Historique

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Caducia et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte