Fiscalité
Dossier

La défiscalisation joue les prolongations

par La rédaction - le 05/01/2021

Le Gouvernement renouvelle de nombreuses mesures de défiscalisation, dont certaines devaient prendre fin le 31 décembre 2020: Pinel, Sofica, DEFI-forêts, etc…

Pinel : prolongé mais diminué.

Le dispositif Pinel de soutien à la construction de logements neufs dans des habitats collectifs est prorogé jusqu’au 31 décembre 2024.

Cependant, l’avantage est réduit progressivement à partir de 2023 et 2024. Voici les taux qui s’appliqueront durant les 3 périodes :

Engagement de location de 6 ans, taux de la réduction :

  • 2021 et 2022 : 12 %
  • 2023 : 10,5 %
  • 2024 : 9 %

Première prorogation triennale, taux de la réduction :

  • 2021 et 2022 : 6%
  • 2023 : 4,5%
  • 2024 : 3%

Seconde prorogation triennale, taux de la réduction :

  • 2021 et 2022 : 3%
  • 2023 : 2,5%
  • 2024 : 2%

Engagement initial de location de 9 ans, taux de la réduction :

  • 2021 et 2022 : 18%
  • 2023 : 15%
  • 2024 : 12%

Si prorogation triennale, taux de la réduction :

  • 2021 et 2022 : 3%
  • 2023 : 2,5%
  • 2024 : 2%

Autres prorogations

Sont également prorogés, sans modification, les dispositifs suivants :

  • Crédit d’impôt pour dépenses d’équipement de l’habitation principale en faveur de l’aide aux personnes : jusqu’au 31 décembre 2023.
  • Réduction d’impôt sur le revenu DEFI-Forêts: jusqu’au 31 décembre 2022. Pour mémoire, l’investissement dans des bois et forêts ou parts de groupements forestiers offre une réduction d’impôt de 18 à 25 %.
  • Réduction d’impôt sur le revenu dans les Sofica : jusqu’au 31 décembre 2023. 

Avantages fiscaux augmentés

Par ailleurs, deux dispositifs voient leurs avantages fiscaux augmentés :

  • Souscription au capital d’entreprises de presse : La loi a doublé les plafonds de la réduction d’impôt sur le revenu, les portant à 10.000 euros pour un contribuable célibataire et 20.000 pour les couples soumis à une imposition commune.
  • Dons aux associations : Les dons effectués aux associations venant en aides aux personnes en difficultés ouvrent droit à une réduction d’impôt sur le revenu de 75 % dans la limite, en principe de 750 euros. La loi de Finances pour 2020 avait porté temporairement ce plafond à 1.000 euros. Il est renouvelé pour l’imposition des revenus de 2021.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de Caducia et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fin de personnalisation des contenus, mesure d'audience, statistiques, partage sur les réseaux sociaux, profilage et publicité ciblée. En savoir plus

Ok, J'accepte